Symbolisme païen du sapin 

sapin-lumineux

 

 

 

 

 

 

sapin-artificiel-decore-45-cm-pret-a-poser-l

Le sapin de nöel est un lointain descendant des cultures germaniques. considéré par les celtes comme le jour de la renaissance du soleil, le 24 décembre était associé à l'épicéa, symbole de l'enfantement. Cette tradition païenne s'estrapidement reproduite dans le monde chrétien : au XIe siecle, les fidèles représentaient, lors de leurs Mystères, l'arbre du paradis par un sapin garni de pommes rouges.

(source : http://www.linternaute.com/)

 

ornements-sapin-Noël-naturels-DIY-tranche-citron-séchée-ruban

C'est un pont entre ciel et terre. Il exprime la fluidité du lien qui relie le haut et le bas, le spirituel et matériel, l'esprit et la matière.

Depuis les Celtes c'est le symbole de l'espoir toujours renouvelé des forces de lumière sur les ténèbres, et de la vie sur la mort. Pour le rite païen du soltice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. De nos jors, au solstice d'hiver, le sapin de nöel est devenu symbole de don et de générosité.

 

images

L'image de l'arbre comme symbole de renouveau de la vie est un thème traditionnel païen qui se retrouve dans le monde antique et médiéval avant que ce symbole soit assimilé par la christianisme. Le sapin et l'épicéa, conifères à feuilles persistantes, rappellent depuis longtemps ce symbolisme de la renaissance lors du solstice d'hiver, comme en attestent les gravures rupertres dans les régions scandinaves.

 

 

 

 

traditional-family-room

Selon l'encyclopépaedia britannica, l'utilisation d'arbres à feuilles persistantes, de couronnes et de guirlandes pour symboliser la vie éternelle est une coutume antique chez les égyptiens. chinois et hébreux. Les romains lors des saturnales décorent leurs maisons de branches de laurier, de buis ou d'olivier et laissent allumées des lampes pour éloigner les démons. Le culte des arbres est courant dans l'europe païenne et survit à sa conversion au christianisme dans les coutumes scandinaves où persite la tradition lors des fêtes d'hiver de yule de décorer la maison et la grange avec des connifères auxquels on attache des torches et des rubans de ouleur ou de sus pendre des branches de sapin dans la maison pour chasser les mauvais esprits. Il était sensé conjurer les mauvais sorts (aiguilles de sapins) et empêchait la foudre de tomber.

beautiful-christmas-tree-e1343851110771

Méditer sous cet arbre : cet arbre toujours vert est un massager qui nous enourage à poursuivre notre chemin, à supporter les problèmes de l'existence comme ces branches supportent le poidds glacé de la neige. Le sapin porte en lui l'énergie de la résistance, et la lumière de l'espérance, qu'il donne à celui qui sait les capter.

 

 

 

 

 

 

0964f6a2c9c53325b92f5d660ea084b7

Dans le langage floral : les fleurs du sapin désignent l'élévation d'esprit, l'idéal spirituel.

Vertus médicinales : la première qualité du sapin est la fluidité. Il aide à libérer la respiration et à lever les blocages qui proviennent d'une mauvaise circulation de l'énergie ou du sang dans le corps.

vertus toniques, diurétiques er cicatrisantes : il est utilisé aussi pour soutenir les traitements contre les durillons et les verrues, et pour accélérer la cicatrisation des plaies. La résine très estimée a de nombreux pouvoirs contre l'asthme, la bronchite et la toux.

 

 

 

 

b24cfb23

Symbolisme de l'épicéa :

Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaires était associé un arbre, l'épicéa appelé "Ailm" était celui du mois de décembre et symbolisait le solstice d'hiver le 21 décembre fête de yule. Beaucoup de textes et traditions populaires assimilent l'épicéa au sapin blanc, il est encore aujourdh(ui symbole de l'arbre de la renaissance et de la naissance.

 

 

 

Source : Mélissandre Galadrielle de la Forêt enchantée